Gérald Darmanin à Château Thierry
11/12/2015
Au Travail !
14/12/2015
Voir tout

Tourisme ici c’est possible !

Sud de l’Aisne : destination touristique

Le tourisme, parce qu’il est une industrie, est un levier à la création et le maintien d’emplois dans la région.

Développer le tourisme c’est développer l’emploi dans une région.

Les emplois créés dans ce secteur ne sont pas délocalisables. Nous sommes donc dans un développement pérenne de l’emploi. (hôtellerie, activité d’appoint avec chambres d’hôtes, artisanat, gastronomie….)

La nouvelle région Nord Pas de Calais Picardie est idéalement située : porte d entrée de l’Europe, à quelques encablures de Bruxelles, Amsterdam et pouvant, devant, bénéficier du dynamisme économique de la région capitale qu’est aujourd’hui l’Ile de France, demain Grand Paris et qui reste la 1ère destination touristique mondiale

L’inscription des coteaux du champagne au patrimoine mondial de l’Unesco est un formidable appel d’air qu’il convient de soutenir par un accompagnement dynamique et structurant de la région auprès des acteurs institutionnels et en s’appuyant sur la loi NOTre. (la Région a garder une compétence en tourisme, même s’il elle n’est pas chef de file)

Le Sud de l’Aisne  qui a  une identité touristique doit affirmer cette identité !

La marque de territoire est créatrice d’une identité partagée sur un nouveau territoire.

 Nous avons à envisager des passerelles avec les régions limitrophes et donc à réfléchir, dans ce cadre, au développement des infrastructures de transports entre les régions.

Pourquoi ne pas envisager d’inscrire la région Nord Pas De Calais Picardie dans le projet de la candidature de Paris pour les JO de 2024 ? Avec un objectif : drainer vers notre territoire les touristes qui viendront pour les jeux.

Une des compétences  de la région reste la formation, il conviendra donc d’adapter et développer la politique de formation à cette thématique et de soutenir la création d’entreprises en lien avec le tourisme par conséquent.

Il nous appartient par ailleurs de faire un état des lieux : qui sont les acteurs ? Comment se fait la coordination entre eux ? et de lister les thématiques touristiques constituant l’attractivité du territoire aujourd’hui : tourisme de mémoire par exemple, tourisme du champagne en accompagnant les projets en cours sans doute et en rassemblant les énergies autour d’un projet structurant

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *